Jean de La Ville de Mirmont

Jean_de_la_Ville_de_MirmontAvant de proposer un prochain billet, voici un poème extrait de L’Horizon chimérique, recueil de poème de Jean de La Ville de Mirmont né le 2 décembre 1886 à Bordeaux et tué sur le front, dans l’Aisne, le 28 novembre 1914. Il ne publia de son vivant qu’un roman, à compte d’auteur : Les Dimanches de Jean Dézert, un chef-d’oeuvre discret que François Mauriac, qui avait connu Jean de La Ville de Mirmont, se chargea de faire connaître après sa mort.

Fauré mis en musique L’Horizon chimérique en 1921 et Julien Clerc le poème ci-dessous dans son album Si j’étais elle.

J’ai consacré un chapitre à Jean de La Ville de Mirmont dans mon Petit éloge de l’héroïsme, j’espère que cela contribuera aussi à le faire connaître.

Les œuvres complètes de cet écrivain mort comme Alain-Fournier à l’âge de 27 ans (poèmes, nouvelles, son roman, ses lettres) sont parues aux éditions Champ Vallon avec une longue et remarquable introduction de Michel Suffran

 

Vaisseaux, nous vous aurons aimés en pure perte ;
Le dernier de vous tous est parti sur la mer.
Le couchant emporta tant de voiles ouvertes
Que ce port et mon cœur sont à jamais déserts.

La mer vous a rendus à votre destinée,
Au-delà du rivage où s’arrêtent nos pas.
Nous ne pouvions garder vos âmes enchaînées ;
Il vous faut des lointains que je ne connais pas.

Je suis de ceux dont les désirs sont sur la terre.
Le souffle qui vous grise emplit mon cœur d’effroi,
Mais votre appel, au fond des soirs, me désespère,
Car j’ai de grands départs inassouvis en moi.

Publicités
Cet article a été publié dans Ecrivains. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s