Franz Liszt : du Berry à Moscou

csm_lisztomanias-chateauroux_76851dbaf3La quatorzième édition du festival musical de Châteauroux, les Lisztomanias, se déroule du 26 au 31 octobre avec cette année un riche programme de musique russe.

Comme d’autres artistes romantiques et bien au-delà de cette période, Liszt s’est intéressé aux musiques traditionnelles. Bien sûr, celles de son pays natal, la Hongrie qui appartenait alors à l’empire austro-hongrois, mais aussi à celles d’autres pays comme la Russie. Les échanges entre l’Europe de l’Ouest et l’Europe de l’Est dans laquelle on peut inclure l’empire russe étaient alors très intenses. Des influences réciproques puisque les compositeurs appartenant au Groupe des Cinq ont été influencés par Liszt. Ce groupe composé de Balakirev, Moussorgsky, Cui, Rimski-Korsakov et Borodine se forma dans les années 1860. Ces cinq compositeurs prônaient un retour vers des compositions inspirées par les traditions russes. Un idéal que Debussy, admiratif de ces compositeurs, reprit à son compte quelques décennies plus tard, désireux de retrouver les racines de la musique française, débarrassée des influences germaniques. Mais si ces artistes s’attachent à ce qui fait l’identité de leur nation, de leur culture spécifique, ce n’est pas en se repliant sur eux-mêmes mais pour faire rayonner leur culture à l’étranger.

Modest Mousorgsky en 1870

Modest Mousorgsky en 1870

Comme toujours, les Lisztomanias, par leur programmation, s’attachent à redessiner cette Europe unie artistiquement et intellectuellement à travers Liszt et l’hôte de la région, George Sand, qui incarnent bien parmi d’autres cette union, ce perpétuel dialogue culturel européen qui nous manque si souvent aujourd’hui. Le festival est d’ailleurs jumelé avec celui de Grottammare en Italie dédié aussi au virtuose hongrois… façon d’évoquer l’importance que l’Italie a eu dans la vie de Liszt, pays essentiel des années de Pèlerinage avec Marie d’Agoult.

Cette nouvelle édition des Lisztomanias fait donc la part belle aux musiciens russes en offrant un éventail assez large des styles de Tchaikovsky à Alexandre Scriabine (décédé il y a 150 ans) en passant par Moussorgsky, Rachmaninov, Chostakovitch, Prokofiev et Stravinsky.

240_0_4083002_110083Liszt bien sûr sera aussi de la partie avec notamment en avant-première Le jour où j’ai rencontré Franz Liszt  le spectacle que Pascal Amoyel lui consacre. Ce pianiste qui m’avait captivé avec un spectacle autour de son maître Cziffra (voir mon billet) fera découvrir ou redécouvrir le compositeur d’une façon personnelle et ludique. Liszt fera également la clôture avec un concert réunissant de jeunes virtuoses de l’Académie Liszt dirigée par Giovanni Bellucci.

Ce festival permettra une nouvelle fois d’écouter des interprètes venus de divers horizons comme le Finlandais Juho Pohjonen, le pianiste libano-mexicain Simon Ghraichy ou encore la Lituanienne Muza Rubackyté, avec des récitals de piano, musique de chambre et même un grand chœur d’enfants russes qui chantera Liszt, Tchaikovsky, Rachmaninov mais aussi des chansons populaires russes et des gospels. Une soirée jazz et classique est aussi au programme. Enfin, outre les concerts, le jeune public de 7 à 11 ans pourra découvrir Tchaikovsky lors d’un atelier gratuit et les adultes écouter une conférence sur la Russie de Liszt.

Les concerts ont lieu sur la scène de l’Equinoxe ou à la chapelle des Redemptoristes pour des prix allant de 5 à 20 euros, 15 euros seulement pour la soirée d’ouverture avec Pascal Amoyel. Un pass à 108 euros donne accès à la dizaine de concerts. L’entrée est gratuite pour les moins de 15 ans ou les moins de 25 ans élèves du conservatoire… de quoi encourager les jeunes à tendre l’oreille et pousser la porte d’entrée à ces concerts classiques.

Retrouvez le programme complet sur le site du festival : www.lisztomanias.fr

Le spectacle sur Liszt de Pascal Amoyel sera ensuite proposé au théâtre du Ranelagh, à partir du 2 décembre 2015.

Publicités
Cet article, publié dans Musique, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s